contenu

content

Content of article

Dans les trois articles précédents, nous avons parlé d’une méthodologie suggérée pour démontrer le caractère véridique de l’islam.  En étudiant l’islam, il est non seulement important de poser des questions logiques, mais de s’attendre, également, à des réponses logiques.  En bref, l’islam est un message du Créateur à Sa création et c’est pourquoi l’on doit s’attendre à ce qu’il soit logique.  Certaines des questions que l’on doit se poser sont : qu’est-ce que l’islam et que croient les musulmans?  Et quand il nous apparaît évident que l’islam est la vérité, quelle est la prochaine étape à suivre?

À ce point, à ce moment où la toute-puissance de Dieu nous apparaît dans toute son évidence, la meilleure chose à faire est d’embrasser l’islam.  Et d’ailleurs, nombreux sont ceux qui le font.  Ils commencent leur nouvelle vie en ayant la conviction d’être sur la bonne voie.  Mais ils doivent savoir que leur quête ne s’arrêtera pas là.  En effet, l’islam nous enseigne que l’acquisition du savoir est un cheminement qui dure toute la vie.  Ainsi, les nouveaux musulmans passent beaucoup de temps à apprendre leur nouvelle religion, tout en profitant de leur nouvelle vie de soumission envers Dieu.

Mais d’autres, devant l’évidence de la toute-puissance de Dieu, ressentent tout de même le besoin de poser davantage de questions, de trouver davantage de réponses et d’étudier plus en profondeur certaines questions qu’il n’est pas toujours nécessaire d’approfondir à cette étape.  Il faut d’abord apprendre à marcher avant de pouvoir courir et cette idée s’applique parfaitement à l’apprentissage de l’islam.  Rien de sert de poser des questions approfondies sur certains sujets si l’on n’a pas encore tout à fait saisi les fondements de la religion.  Accepter l’islam en tant que vérité divine sous-entend le fait d’accepter le message dans son ensemble, même si la signification ou la raison d’être de certaines règles nous échappe.  Cela peut paraître étrange, dans la mesure où nous répétons souvent que l’islam est une religion de savoir et qu’elle n’est surtout pas basée sur la foi aveugle.  Toutefois, chercher à comprendre la sagesse qui se cache derrière certaines règles avant de bien connaître les fondements de la religion n’est pas une bonne idée, car même si vous trouvez de la sagesse dans certaines règles tout en n’étant pas d’accord avec le message dans son ensemble, vous n’en tirerez aucun bénéfice.

… que la première chose à laquelle vous les invitez soit l’unicité de Dieu.  S’ils l’acceptent, dites-leur que Dieu leur a enjoint cinq prières à accomplir sur une période d’un jour et d’une nuit.[1]

Quiconque suit une voie à la recherche du savoir, Dieu lui rendra facile la voie vers le Paradis.[2]

  1. Sahih Al-Boukhari
  2. Sahih Al-Boukhari


Commentaires