contenu

content

Content of article

La Terrible Calamité est une courte sourate mecquoise comprenant onze versets.  Comme c’est le cas de la plupart des sourates mecquoises, elle se concentre sur les croyances fondamentales de l’islam.  Cette sourate nous présente des scènes qui se dérouleront au Jour du Jugement et nous confronte à la possibilité d’une issue bouleversante dans l’au-delà.  Elle nous présente les événements de ce Jour-là et ce à quoi ils mèneront par la suite.

Versets 1-3  Un souffle saisissant

La Terrible Calamité est un des noms que Dieu utilise pour décrire le Jour du Jugement.  À travers le Coran, Il utilise divers noms et expressions qui transmettent chacun un aspect particulier de cet événement.  Parmi les autres noms ou expressions utilisés, il y a également le « cri assourdissant » et la « grande catastrophe ».

Le terme qariah peut être défini comme une calamité ou un souffle saisissant.  Au départ, il signifiait surtout un coup ou le fait de frapper.  Mais dans un sens plus large, il fait référence à un grand malheur ou à une calamité.  Dans les deux cas, il transmet un sentiment de grande inquiétude, accompagné d’un bruit assourdissant.  C’est quelque chose qui nous ébranle jusqu’au plus profond de nous-mêmes et qui nous remplit d’une crainte profonde.

Dieu nous avertit donc de la venue de cette Heure, qui nous saisira jusqu’au plus profond de nous et viendra ébranler notre faux sentiment de sécurité.  Dieu demande « Qu’est-ce que la calamité? Et qui te dira ce qu’est la calamité? ».  Autrement dit : qu’est-ce qui vous fera comprendre que ce Jour et cette Heure seront bientôt une réalité?

La réalité, cependant, est que l’intensité de cet événement est trop grande pour être pleinement comprise.  La question de Dieu est rhétorique parce que la vérité, c’est que nous ne comprendrons cet événement qu’au moment où nous le vivrons.  Suite à cette question, Dieu détaille certaines scènes qui auront lieu ce Jour-là.

Versets 4 – 5  Des papillons et des montagnes

Ce Jour-là, les gens seront tels des papillons éparpillés et les montagnes seront telles de la laine cardée.  Nous, êtres humains, aimons bien nous vanter de notre intelligence et de nos habiletés.  Nous nous considérons brillants et capables de nous organiser en sociétés et en communautés efficaces.  Cependant, lors de ce Jour inévitable, cela n’aura plus aucune signification.  Les gens seront si choqués qu’ils se précipiteront dans tous les sens, tels des papillons éparpillés.

Les montagnes nous paraissent imposantes, majestueuses et impénétrables.  Mais au Jour du Jugement, elles ne seront plus fixées à la terre; elles deviendront comme des touffes de laine ou comme de la laine cardée (selon les traductions ou les interprétations).  L’ordre du monde, tel que nous le connaissons, sera renversé.  Les gens seront confus, courront dans tous les sens, tandis que les montagnes s’écrouleront ou se déplaceront.

Versets 6 – 7  De lourdes balances

Ensuite, Dieu parle d’un aspect différent du Jour du Jugement, i.e. le jugement lui-même.  La personne dont les bonnes actions pèseront lourd sur la balance connaîtra une vie agréable dans l’au-delà.  La première secousse l’ayant laissée dans un état de panique, Dieu allège son expérience; elle n’a plus rien à craindre, n’aura plus à se soucier des nécessités de la vie, tout lui sera fourni et elle sera éternellement satisfaite.  Autrement dit, elle vivra une vie de contentement et de bonheur.

Versets 8 – 9  Des balances légères

Mais la personne dont les bonnes œuvres ne pèseront que légèrement dans la balance, dont le poids des mauvaises actions l’emportera largement sur celui de ses bonnes actions, sa destination sera un abîme très profond.  Le terme arabe utilisé pour désigner cet abîme est hawiyah et il est normalement utilisé pour décrire un canyon profond.  Hawiyah est un profond canyon de l’Enfer.  La personne sera entourée des parois de ce canyon et sera fermement maintenue dans ses profondeurs.

Versets 10 – 11   L’abîme

Dieu pose la question : qu’est-ce qui vous fera comprendre la nature de ce châtiment?  C’est une réalité qui se situe au-delà de la compréhension et de l’imagination humaines.  Nous ne pouvons avoir qu’une vague idée de ce que ce sera réellement.  Dieu répond à Sa propre question et cette réponse n’est pas rassurante; nous la recevons comme un coup qui secoue tous nos sens.  L’abîme est un feu ardent, un profond canyon rempli d’un feu déchaîné qui crache de longues flammes.

Commentaires