contenu

content

Content of article

Introduction

Nul ne sait quand surviendra le Jour du Jugement.  Cependant, Dieu, dans Sa  miséricorde, a informé Ses messagers de certains des signes annonciateurs de l’Heure dernière.  Il est essentiel, pour ceux qui vivent à une époque éloignée de celle du Prophète et qui n’ont pas reçu directement ses enseignements, de connaître ces signes, car ils renforcent la croyance au Prophète et au message qu’il nous a transmis.  Mais plus encore, pour quiconque prend la peine de méditer sur ces signes, ces derniers constituent un puissant rappel du Jour du Jugement.  Ils ne peuvent que raviver le cœur de celui qui y réfléchit et lui rappeler la raison d’être de sa présence sur terre, de même que la destination vers laquelle il se dirige, dans l’au-delà.

Les signes annonciateurs de l’Heure dernière peuvent être divisés en deux types.  Il y a d’abord ceux qui prennent la forme de changements dans la vie de tous les jours : on les appelle les signes mineurs.  Les seconds prennent la forme d’événements extraordinaires ou surnaturels, qui surviendront peu avant le Jour du Jugement comme tel : on les appelle les signes majeurs.  Bien que cette série d’articles porte essentiellement sur les signes majeurs, nous ferons d’abord un survol des signes mineurs.

Les signes mineurs

Les signes mineurs sont souvent oubliés, car les gens ont tendance à se concentrer surtout sur les signes majeurs, qui sont plus spectaculaires.  Les signes mineurs sont ceux qui peuvent survenir longtemps avant le Jour du Jugement et qui, en général, se manifestent sous forme de changements dans la vie de tous les jours.  Le signes mineurs sont très nombreux.[1]  Plusieurs se sont déjà produits et plusieurs autres continuent de se produire.[2]  Ils peuvent donc se manifester régulièrement, bien que la plupart des individus n’en soient pas conscients ou négligent de leur accorder de l’importance.  Dans le fameux hadith de l’ange Gabriel, lorsque le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) offre de répéter à Gabriel – devant ses compagnons – certains des signes annonciateurs de l’Heure dernière (dont il vient d’être informé), il ne mentionne que des signes mineurs.  Peut-être – mais Dieu sait mieux – est-ce parce que ces signes ont plus d’impact sur la vie quotidienne des gens et sur leur foi, bien qu’ils soient parfois plus difficile à reconnaître, car moins perceptibles.

Lorsqu’une personne aperçoit ces signes autour d’elle, elle doit voir en eux un rappel très clair de Dieu et de sa future rencontre avec Lui.  Ces signes devraient également renforcer sa croyance en Dieu et, plus particulièrement, sa conviction que le prophète Mohammed était un véritable prophète.  Ces signes, dont le Prophète nous a parlé il y a de cela des siècles, avant même qu’ils ne se manifestent, devraient aussi renforcer sa croyance en l’islam comme religion de vérité.  Ils peuvent donc jouer un rôle important si les gens demeurent alertes et y portent une attentioat-Tabarani)

Les signes mentionnés dans ce hadith s’observent facilement dans la vie de tous les jours, surtout les deux ou trois premiers.  Une personne n’a qu’à sortir de chez elle, allumer la télé ou surfer sur l’internet pour constater à quel point les actes obscènes – i.e. considérés obscènes par la Loi islamique – sont omniprésents, de nos jours.  En fait, beaucoup d’efforts et d’argent sont investis pour les présenter au public et les faire voir au plus grand nombre de personnes possible.

Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) a également dit :

« Parmi les signes annonciateurs de l’Heure dernière, il y aura l’abondance de richesses, l’augmentation de l’ignorance, les nombreuses afflictions et le commerce étendu à l’échelle mondiale. » (al-Hakim)

Les économistes capitalistes se vantent des richesses abondantes que l’on retrouve dans le monde, de nos jours.  En fait, il semble que le commerce et l’argent soient les premières priorités du monde d’aujourd’hui, dépassant toutes les valeurs morales, et même le caractère sacré de la vie humaine.  Lorsque cela s’accompagne d’ignorance – et plus particulièrement d’ignorance religieuse – et d’une augmentation des épreuves, des afflictions, des querelles et des guerres, cela résulte, pour l’humanité, en un véritable désastre.  Et c’est exactement ce que nous pouvons tous observer, aujourd’hui, partout à travers le monde.

FOOTNOTES:

  1. Il existe un certain nombre d’ouvrages, en arabe, mentionnant les signes mineurs et majeurs. L’auteur de cette série d’articles ne connaît pas d’ouvrages, en français ou en anglais, présentant une discussion détaillée de ces signes.
  2. Une autre façon de catégoriser ces signes est la suivante: (1) Les signes qui se sont déjà produits, mais qui ont pris fin; (2) Les signes qui se sont déjà produits, qui continuent de se produire et dont l’intensité augmente; et (3) Les signes qui ne sont pas encore apparus.


Commentaires