contenu

content

Content of article

La signification du mot « islam »

Le mot arabe « islam » signifie « adoration et soumission paisible au Dieu unique ».  Celui ou celle qui croit en l’islam et le pratique est un(e) musulman(e).  L’islam crée une relation, entre une personne et Dieu, basée sur l’amour, la crainte, la soumission et l’espoir.

L’islam n’est pas un enseignement nouveau, mais une confirmation de la Vérité, telle que transmise, dans le passé, par Moïse, Jésus et d’autres grands prophètes (que la paix soit sur eux tous).  L’islam n’est pas apparu avec Mohammed ﷺ; il s’agit, essentiellement, du même message que celui enseigné par les prophètes précédents, mais qui fut altéré par l’être humain, dans le passé.  Ainsi, « l’islam », au temps de Moïse, consistait à croire en un Dieu unique, à L’adorer et à suivre les enseignements du prophète Moïse.  « L’islam », au temps de Jésus, consistait à croire en un Dieu unique, à L’adorer et à suivre les enseignements du prophète Jésus.  Et « l’’islam », après la venue du prophète Mohammed ﷺ, consiste à croire au même Dieu, à L’adorer de façon exclusive et à suivre les enseignements du dernier prophète envoyé sur terre, i.e. Mohammed.

Les six articles de la foi

Les musulmans partagent un ensemble de croyances de base qui constituent les « articles de la foi » :

1. La croyance en un Dieu unique

L’enseignement le plus important de l’islam est que l’on ne doit se soumettre qu’à un seul Dieu et n’adorer que Lui.  C’est pourquoi le plus grand péché, en islam, consiste à adorer des objets ou des êtres comme s’ils étaient Dieu ou les utiliser comme intermédiaires pour L’adorer.  En fait, il s’agit du seul péché que Dieu ne pardonne pas si la personne l’ayant commis ne s’en repent pas avant de mourir.

2. La croyance aux anges

Dieu a créé des anges à partir de lumière.  Et que font les anges?  Essentiellement, ils transmettent des messages et mettent à exécution des commandements de Dieu, sur terre et dans l’univers.  Les musulmans croient également que les anges veillent sur les êtres humains et qu’ils sont les compagnons fidèles de chacun d’entre eux.  Ils tiennent un registre détaillé des bonnes et des mauvaises actions de chaque personne.  Pas une parole n’est émise sans qu’ils ne la transcrivent soigneusement.

3. La croyance aux livres révélés

Les musulmans croient que Dieu a révélé Sa sagesse et Ses commandements par l’intermédiaire de « livres », qu’Il a transmis à quelques-uns de Ses prophètes.  Il a révélé les Psaumes à David, la Torah à Moïse et l’Évangile à Jésus.  Toutefois, avec le temps, les enseignements originaux de ces livres furent perdus ou altérés.  Les musulmans croient que le Coran est la révélation finale de Dieu, qu’Il a transmise au prophète Mohammed ﷺ.  Le Coran a été soigneusement préservé dans sa langue originale, qui est l’arabe.

4. La croyance aux prophètes de Dieu

Les musulmans croient que Dieu communique avec les hommes par l’intermédiaire de prophètes, qui furent envoyés à toutes les races et tous les peuples, à des époques différentes.  La lignée des prophètes a débuté avec Adam et inclut, entre autres, Noé, Abraham, Moïse et Jésus (que la paix soit sur eux).  Cette lignée a pris fin avec Mohammed ﷺ.  Chaque prophète nous a transmis la même vérité, provenant de la même source; c’est pourquoi nous croyons en chacun d’eux et les honorons comme ils le méritent.  Leur message principal a toujours été qu’il n’existe qu’un seul et unique Dieu et que Lui seul mérite d’être adoré et invoqué.  L’islam enseigne que Jésus était un prophète de Dieu comme les autres prophètes avant lui et qu’il n’était donc pas le fils de Dieu, car Dieu n’a pas d’enfants.

5. La croyance au Jour du Jugement

L’existence ne prend pas fin avec la mort.  L’islam nous enseigne que ce monde, de même que la race humaine, prendra fin à un moment prédéterminé.  Ce jour-là, Dieu fera ressusciter chaque personne.  Il passera en revue la vie de chacune et jugera chaque âme sur la base de deux critères : sa foi et ses actions.  Ses actions, bonnes et mauvaises, seront pesées; et le côté de la balance qui pèsera le plus lourd déterminera sa destination dernière.  Dieu fera montre de miséricorde et de justice dans Son jugement.  Selon l’islam, ceux qui se seront soumis à Dieu, qui L’auront adoré et qui auront accompli de bonnes œuvres iront au Paradis.  Et ceux qui auront nié l’existence de Dieu et qui auront négligé de faire le bien iront en Enfer.

6. La croyance au destin

Les musulmans croient que rien, dans la vie, n’arrive par hasard.  Tout ce qui arrive, c’est avec la permission et la connaissance de Dieu, car c’est Lui qui soutient la vie de chaque être humain.  Cette croyance ne contredit aucunement la notion de libre-arbitre.  Dieu ne nous force pas à prendre telle ou telle décision.  Cependant, Il sait d’avance quelles décisions nous prendrons et quels choix nous ferons, car Il possède une parfaite connaissance de l’avenir.  Reconnaître cette réalité aide le musulman à traverser les épreuves et les moments difficiles, dans sa vie.

Les cinq « piliers » de l’islam

Un pilier est un support, quelque chose qui soutient une structure.  L’islam est à l’image d’une maison bâtie sur un rocher de soumission et soutenue par ces cinq « piliers », ou pratiques fondamentales, desquels dépend tout le reste.  Ces piliers sont : la déclaration de foi, la prière, le jeûne, la charité et le pèlerinage.

1. Le premier pilier : la déclaration de foi

L’adhésion à l’islam se fait par la récitation d’une simple déclaration :

« Nul ne mérite d’être adoré à part Dieu (Allah) et Mohammed est Son messager (prophète). »

Les gens de toutes les races, tous les pays et toutes les ethnies peuvent embrasser l’islam et devenir musulmans.  Les portes de la grâce et du pardon de Dieu sont ouvertes à chaque être humain.  Quand vous acceptez Dieu, vous faites de Lui la plus grande influence, dans votre vie.  Respecter la volonté de Dieu et faire ce qui Lui plaît devient plus important que tout, incluant les désirs du corps et de l’ego.  Quand vous reconnaissez Mohammed ﷺen tant que messager de Dieu, vous vous engagez à suivre ses enseignements, car vous savez qu’ils proviennent de Dieu.

2. Le second pilier : la prière quotidienne

La prière joue un rôle essentiel dans la vie du musulman, lui apportant la force spirituelle et la tranquillité d’esprit dont il a besoin.  Accomplie cinq fois par jour, elle est le lien direct qui le relie à Dieu.  La prière peut être accomplie n’importe où, mais les musulmans se rassemblent le plus souvent dans une mosquée pour prier en congrégation.  Le vendredi est la journée la plus importante de la semaine, car les musulmans doivent obligatoirement se rendre à la mosquée, pour la prière du midi, afin d’y écouter un sermon, prononcé par l’imam, et prier ensemble.

3. Le troisième pilier: la charité (zakah)

La zakat est une charité obligatoire pour tout musulman qui a les moyens de l’acquitter.  Cette charité annuelle sert à purifier les biens et l’argent du musulman.  Elle nous rappelle également que tout ce que nous possédons nous vient de Dieu et qu’ultimement, tout Lui appartient.  Nous ne sommes, en réalité, que les administrateurs des biens que Dieu nous accorde.  En islam, il est du devoir des riches d’aider les pauvres.

4. Le quatrième pilier: le jeûne du mois de Ramadan

Les musulmans qui en sont capables doivent jeûner un mois chaque année.  Cette période d’intense dévotion spirituelle est appelée le jeûne du Ramadan, au cours duquel la nourriture, l’eau et les rapports sexuels sont interdits du lever au coucher du soleil.  Et, plus que de coutume, chaque croyant doit s’efforcer, durant cette période, de ne point se quereller ni commettre de péchés.  Le Ramadan est un mois au cours duquel le musulman s’évertue à contrôler ses désirs et se concentre d’abord et avant tout sur sa spiritualité et ses prières.  Alors qu’il jeûne, il apprend à développer une réelle sympathie pour ceux qui connaissent régulièrement la faim, dans le monde.

5. Le cinquième pilier: le pèlerinage à La Mecque

Chaque musulman(e) est tenu(e) d’accomplir le pèlerinage à La Mecque (en Arabie), au moins une fois dans sa vie, s’il ou elle en a les moyens.  La Ka’ba, ce bâtiment cubique noir situé au cœur de La Mecque, est le lieu le plus sacré de l’islam et fut érigé par le prophète Abraham et son fils, Ismaël.  Partout dans le monde, les musulmans se tournent vers la Ka’ba pour accomplir leurs prières.  Le Hajj (pèlerinage) est l’expérience spirituelle la plus intense de la vie du musulman.  De deux à trois millions de musulmans de partout dans le monde accomplissent chaque année ce pèlerinage.

Commentaires